06 65 98 87 80 david@psycheo.fr

Devant l’ampleur de certaines tâches, que ce soit dans votre travail, devant une difficulté de votre vie personnelle, un problème à résoudre, ou encore un projet à construire…. il vous arrive souvent d’être découragé avant même d’avoir commencé.

L’une des figures de proue de la psychologie positive, Martin Seligman, parle de l’impuissance acquise. Pour faire simple et court, l’impuissance acquise désigne l’état de résignation et de désespoir qui vous empêche de mettre en œuvre les moyens pour vous sortir d’un mauvais pas.

C’est comme si tous les efforts nécessaires pour avancer, efforts qui sont étalés dans le temps, s’étaient condensés en une seule seconde et que vous vous la preniez en pleine figure. Du coup, vous vous sentez épuisé alors que vous n’avez encore rien fait!

C’est bien là la difficulté. Imaginez un magnifique palais situé en haut d’un escalier qui vous semble infini. Si vous vous concentrez sur l’ensemble des marches qu’il va falloir gravir, vous allez forcément être découragé avant même d’avoir commencé.

Il serait pourtant beaucoup plus simple de faire un premier pas, de monter sur la 1ère marche, de regarder le chemin parcouru et de vous dire « j’ai réussi à gravir une marche ». Il vous suffit ensuite de reproduire la même chose en contemplant à chaque fois le chemin parcouru et la beauté du palais qui se rapproche de plus en plus.

Alors si, tel un tailleur de pierre, vous voulez déplacer la montagne, commencez donc par enlever les premières pierres !

Cette semaine, lorsque vous serez confronté à une difficulté, essayez de la décomposer en plusieurs sous-objectifs réalisables. Et pensez à vous féliciter pour chaque sous-objectif accompli !