06 65 98 87 80 david@psycheo.fr

Trop souvent nous jugeons un peu vite nos erreurs, nos défauts, et tout ce qui ne fonctionne pas ; et nous commettons ainsi des biais de généralisation. Autrement dit, nous généralisons l’erreur d’ « ici et maintenant » à « partout, tout le temps ».

En fonctionnant ainsi, nous condamnons d’emblée ce qui ne fonctionne pas au lieu d’en tirer profit. Nous épuisons ainsi des ressources potentielles que nous avons pourtant à notre disposition.

Si vous prenez une clé et qu’elle n’ouvre pas la porte, allez-vous la jeter sous prétexte que ce n’est pas la bonne clé ? Ou bien allez-vous la conserver pour une prochaine porte une prochaine fois ? Il en est de même avec le reste, ne condamnez pas trop vite ce qui ne fonctionne pas.

L’un des secrets de la psychologie positive est de prendre du recul sur ce qui nous entoure, et de cultiver son optimisme. L’idée est de s’ouvrir de nouveaux horizons en arrêtant de regarder le monde de façon binaire : c’est tout noir ou tout blanc. C’est dommage, les gammes de l’arc-en-ciel sont beaucoup plus étendues que ça non ? Alors mettez de la couleur dans votre vie, cultivez votre optimisme et regardez le bon côté des choses.

Cela me rappelle une autre citation : « Même une pendule cassée donne l’heure juste deux fois par jour » !

Alors cette semaine, essayez de prendre avec légèreté ce qui semble résister à votre volonté. Prenez 30 secondes de recul avant d’agir encore une fois de façon automatique. Et si quelque chose vous résiste vraiment, c’est que ce n’est pas la bonne clé…. Ou la bonne porte !

Bonne semaine futurs optimistes contagieux !